Comment mieux écouter ?

 

L’écoute, la vraie, est une aptitude rare que l’on retrouve uniquement chez les gens faisant preuve de deux qualités :

  • Un très bon relationnel
  • Une excellente intelligence émotionnelle (EQ)

Savoir écouter favorise en effet la prise d’informations, l’observation, l’empathie, l’influence, l’attraction et renforce le lien émotionnel avec du béton armé. Mieux écouter est aussi un outil hors-du-commun pour analyser psychologiquement la personne en face de vous. Mieux écouter, pour mieux analyser. Explorons les différents mécanismes qui vous permettront de développer votre sens de l’écoute…

comment mieux ecouter

Comment mieux écouter pour mieux analyser

  • Mieux écouter en s’impliquant
  • Observer le flux d’informations
  • Repérer les triggers
  • Tester vos hypothèses

 

Je veux savoir ce qu’il y a, au fond.

Comment mieux écouter : Les méthodes des pros

La phrase juste au-dessus de ce titre doit devenir votre mantra. Le moteur, pour toute tentative d’exploration de son comportement et de sa personnalité, c’est d’essayer de comprendre ce qui se passe au fond, au coeur de l’autre.

Au moins 60% du travail pour mieux analyser une personne est fait, si vous gardez ça en tête. Et comment mieux écouter avec les autres 40% ? Il existe différentes techniques pour booster son écoute active.

Comment mieux écouter : S'impliquer pour stimuler l'interaction

Avant de vouloir mieux analyser, il faut savoir comment mieux écouter. Et pour mieux écouter, la meilleure manière est de s’impliquer, corps et âme, dans votre interaction. La plupart des techniques et méthodes listées dans cet article viendront naturellement, si vous apprenez à vous impliquer à 100%.

En posant des questions

Posez des questions ! Les questions sont le meilleur moyen d’avoir des réponses et de creuser un sujet. Les questions sont le point de départ de toute analyse. Leurs réponses donnent une infinité d’indices, qui vous aideront à avancer dans la bonne direction. Pour y arriver, une bonne manière est de s’entraîner à manoeuvrer dans une conversation. Les meilleures questions à poser sont les questions ouvertes :

  • Comment t’es-tu senti quand…
  • Pourquoi est-ce que…
  • Qu’est ce que tu…

Vous remarquerez que ces questions seront d’autant plus puissantes qu’elles feront appel à des émotions, comme demander le ressenti d’une personne par rapport à telle ou telle chose… Mais attention à ne pas créer trop de malaise ! Pour en savoir plus, allez voir de ce côté-ci : 

Détecter un malaise : Mouvements secrets du corps

Avec de l'empathie

En réalité, ce qui se cache derrière les questions les plus puissantes est la notion d’empathie. Plus on sera empathique, et plus on suivra l’intensité émotionnelle de l’interaction. Être empathique signifie ressentir les émotions que l’autre exprime à travers son discours, son corps, ou grâce à votre intuition. Un bon exemple d’empathie est le fameux “je comprends”, une des affirmations les plus puissantes que l’on peut dire lors d’une interaction. Et il y a deux bonnes raisons pour cela : 

  • Elle encourage à continuer. “Je comprends” ne montre pas de jugement, pas d’opinion (donc pas d’ego), et c’est la preuve même que vous écoutez l’autre.
  • “Je comprends” montre que vous êtes OK avec ce qui est dit. Donc vous êtes automatiquement considéré comme un allié.

A utiliser sans modération ! 

Comment mieux écouter : Être observateur

Savoir mieux analyser une personne va demander l’entraînement d’une compétence MAJEURE pour devenir un bon créateur de rapport : l”observation. Mais il y a observer et observer. L’observation de ces détails très particuliers vous permettra d’affiner votre façon d’écouter…

En observant les points sensibles

Ah, les points sensibles. Les “hot buttons”. Les “triggers” (déclencheurs, en anglais). Ces endroits, car c’est ce qu’ils sont, peuvent arriver de la manière la plus inattendue et surprenante. Savoir les repérer demande de l’entraînement et une bonne capacité de concentration, car vous devez être capable de suivre à la fois la conversation et la gestuelle de l’autre. Ainsi que le ton de sa voix, son intensité, son regard, et de manière générale, tout son comportement.

On peut être pratiquement sûr qu’on a touché un point sensible si n’importe lequel des signes listés dans cet article intervient. Pour résumer, on dira que :

  • Un point sensible va automatiquement déclencher de la nervosité
  • La nervosité va automatiquement déclencher un comportement inhabituel
  • Repérer ces comportements vous permettra de répertorier les sujets à fort potentiel émotionnel : les sujets sensibles.

En observant l'état émotionnel

Les points sensibles font partie intégrante de l’état émotionnel de la personne avec qui vous discutez. Là où vous aurez acquis un véritable super-pouvoir, c’est lorsque vous serez capable de jauger de l’état émotionnel actuel de la personne avec précision. Cela vous permettra de décupler votre capacité d’écoute puisque vous “l’écouterez” bien au-delà des simples mots, vous aurez atteint une vision globale de ce à quoi elle pense.

C’est à la fois dangereux et très bénéfique, en fonction de comment vous l’utiliserez. Mais si vous êtes ici, c’est pour vous en servir à bon escient, créer du rapport, et approfondir votre lien avec les autres n’est-ce pas ? 😉

En gros...

Pour mieux analyser quelqu’un, il faut d’abord savoir écouter. Nous écoutons tous les autres, à notre manière.

Pour savoir comment mieux écouter quelqu’un, il faut avoir une mentalité très précise, dont le coeur est l’intention très précise de vouloir savoir ce qu’il y a, au fond. Avec cette intention, on va naturellement être amené à poser des questions, tout en restant attentif aux réponses verbales et corporelles que l’autre nous donne. Parfois, elles sont très subtiles. 

La somme de ces réponses et de votre implication vous permettra d’avoir une assez bonne idée de ce qui se passe mentalement chez votre interlocuteur, et d’en savoir beaucoup plus sur lui que vous ne le pensiez…

Stop ! Avant de partir !

Si vous avez trouvé cet article utile, n’hésitez pas à le commenter, le partager, ou en parler à votre entourage ! Il est important que les gens sachent qu’il existe des sources fiables et accessibles pour humaniser notre univers…

Sat Nam 💜

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *