Changer une croyance : Les croyances sont à la base de notre mental tout entier. Elles définissent nos comportements, décident de nos actions et filtrent notre environnement. Nos croyances sont construites à partir de notre expérience de certains événements, et des conclusions que nous en avons tirées. Ces croyances peuvent donc être vraies comme complètement fausses. Changer une croyance s’avère donc parfois nécessaire.

Changer une croyance : Le process thérapeutique

  • Installer le doute 
  • Offrir l’alternative
  • Motiver le changement
  • Amorcer la transformation

“Après la mort, il n’y a rien” ; “Je ne mérite pas ce genre de job” ; “Tu ne fais rien pour nous”

Plein de choses tuent un homme. Il y a le cancer, la guerre, les ours de Roumanie. Et puis il y a les fausses croyances. 

La méthode pour changer une croyance

Donner un coup de bélier dans une fausse croyance et accompagner le changement est comparable à un cycle, comme le cycle des saisons. C’est une métaphore hein… Pas obligé de se limiter à un RDV tous les quatre mois pour aider quelqu’un à changer une croyance ! On peut se voir plus souvent. On peut le voir en 4 grandes étapes :

1- "Tu POURRAIS changer"

Installer le doute

La fausse croyance, habitude, ou mentalité est installée depuis longtemps et nous bouffe. Pour changer une croyance, il est donc nécessaire d’installer le doute ! Remettre en question, changer d’angle. Mais ce n’est pas facile ! Pour bien l’installer, il faut passer par certaines techniques de psychologie. Leur utilisation semblera difficile au début, mais l’aisance vient avec la pratique ! 

Quelques techniques pour déclencher du questionnement interne :

#1 : Questionnement socratique

Dans cette technique des TCC en psychothérapie, on tend à faire réfléchir sur la véracité d’une opinion et d’imaginer des situations où la croyance est fausse.

#2 : Sleight of Mouth

Ça, c’est au cas où on opère dans l’ombre. Les techniques Sleight of Mouth sont un reformatage sophistiqué du questionnement socratique ancestral. Elles sont tout aussi redoutables. Sleight of Mouth est une approche introduite par Robert Dilts puis par Doug O’Brien et largement exploitée en PNL.

2- "Tu PEUX changer"

Offrir des alternatives

Pour changer une croyance, il faut aussi montrer qu’il y en a la possibilité ! Une fois la croyance fragile, il faut donc faire un brainstorm des alternatives. Brainstormer, réfléchir, proposer, recadrer, discuter, récapituler. Cela permettra de sélectionner la meilleure opportunité du changement.

3- "Tu VEUX changer"

Renforcer la motivation

Changer une croyance passe enfin par une forte volonté. C’est maintenant le moment de renforcer un choix une fois que ce dernier a été fait. Notamment, par une approche très analytique de ce que cette alternative implique pour la personne.

#1 : Se projeter dans le futur

Entraîner une visualisation d’elle-même dans le futur, avec cette nouvelle alternative, et ce qu’elle déclenche de génial dans sa vie.

#2 : Créer des détails (future pacing)

Plus on détaille une pensée, plus on la peuple, plus on la colore, plus on l’enrichit, et plus elle se renforcera naturellement puisque de nouvelles connexions nerveuses se formeront au fur et à mesure.

#3 : Voir le positif

Suggérer que le choix est un bon choix, et expliquer pourquoi, mènera naturellement à une acceptation de son autorité et de sa cohérence. Cela va renforcer fortement la volonté du changement et la force de créativité mise en place.

Passons maintenant à la quatrième et dernière étape du processus : S’assurer de la TRANSFORMATION. Pour changer une croyance pour de bon, il est très important de s’assurer qu’elle ne reviendra plus jamais !

4- "Tu VAS changer pour TOUJOURS"

Développer une habitude stable

L’alternative est choisie, et elle est solide. La fausse croyance initiale est donc en train d’être remplacée par la nouvelle. Le temps est venu de tester ses bénéfices sur des situations diverses, et d’observer le changement du comportement entraîné par ce changement de croyance.

Pour vous, l’idée à garder en tête est de vérifier que la croyance s’installe bien comme une nouvelle HABITUDE, sinon ça mènera invariablement à des rechutes futures dès l’hiver. En gros, il faut éviter à tout prix que la personne remette en doute sa propre nouvelle croyance et  revienne vers l’ancienne.

#1 : De conscient à inconscient

Une habitude est stable lorsqu’elle devient inconsciente. Certaines formes de conditionnement sont alors une méthode HYPER efficace. Par exemple, les ancrages VAKOG par exemple, qu’on aura l’opportunité de développer dans d’autres articles 😎 

#2 : PLUS de bénéfice, MOINS de désagrément

Toujours garder en tête que tant que cette équation ira dans ce sens, 98% des rechutes seront évitées. Ouvrez l’œil, et soyez attentifs à la moindre perturbation dans cet équilibre vital 👀

#3 : Encouragements méthodiques

Pour vraiment raffermir et stabiliser un choix, rappelez-vous que tout le monde aime être récompensé pour ses efforts, même longtemps après. Définir une stratégie d’étiquetage positif peut être un excellente idée pour garder la cohérence de votre ami(e) dans le chemin qu’elle a méticuleusement choisi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *