créer de la confiance

Comment mettre quelqu’un en confiance ?

Comment fait-on pour mettre une personne en confiance ? Existe-t-il un état d’esprit ou une technique qu’on peut utiliser pour inspirer de la confiance et mettre quelqu’un à l’aise ? Voici des questions qu’on peut être amené(e) à se poser lorsqu’on commence à réfléchir à la qualité de notre environnement. Et pour l’assainir, on peut faire un petit zoom sur l’idée de vulnérabilité.

Comment mettre quelqu’un en confiance en quelques secondes

L’état d’esprit de la vulnérabilité est probablement un des plus efficaces quand on désire inspirer confiance, ou pour mettre quelqu’un à l’aise rapidement. Mettre en confiance, c’est créer de la fiabilité et du rapport avec une autre personne. C’est une de ces techniques de hacking conversationnel très efficaces qui peuvent complètement transformer le cours d’une discussion. Et c’est bien normal, car se rendre vulnérable peut vous permettre de :

  • Réduire la distance sociale
  • Créer un lien d’humanité
  • Déclencher des émotions
  • Se sentir mieux
  • Et bien plus encore…

Se rendre vulnérable pour inspirer confiance

On prouve une chose quand on s’ouvre émotionnellement : on montre que l’on fait suffisamment confiance à quelqu’un pour le faire rentrer dans notre monde. Mettre quelqu’un à l’aise, inspirer de la confiance, tout cela va encourager l’autre à se montrer plus ouvert, à abaisser ses barrières et à engager un rapport plus intense avec vous.

Comment se rendre vulnérable intelligemment ?

Pour mettre en confiance, la vulnérabilité, c’est comme tout. Il y a un juste milieu. Ne soyez pas trop vulnérable en passant du statut de personne respectable à une victime totale, trop bavarde et sans défense. Mais en même temps soyez-le suffisamment pour montrer que vous êtes à l’aise avec qui vous êtes et ainsi être digne de confiance. 

Par exemple, supposons qu’un événement très marquant soit arrivé dans votre enfance. Une belle démonstration de vulnérabilité serait de sous-entendre que quelque chose serait arrivé, sans forcément vous attarder dessus si vous n’êtes pas à l’aise (ou si on ne vous en demande pas plus), et sans l’occulter totalement puisqu’il s’agit de quelque chose d’important pour vous.

90% des moments de malaise peuvent être éradiqués si l’un des deux interlocuteurs fait preuve de vulnérabilité. Elle montre une plus grande ouverture émotionnelle et offre de nombreux points d’accroche pour l’autre. La vulnérabilité permet de mettre quelqu’un en confiance d’une manière élégante, authentique et humaine, car elle vous permet de faire face à une situation inconnue et de vous en sortir sans dommage.

En résumé

Il n’y a pas de règle précise sur la meilleure manière d’utiliser la vulnérabilité si on veut mettre en confiance. Cela dépend de vous et du contexte. Pour l’utiliser au mieux, il faut rester lucide :

  • Jusqu’où être vulnérable
  • A quel moment être vulnérable
  • Sur quel thème/sujet être vulnérable

Cela vous entraînera à  garder un œil sur la conversation et de cibler les comportements qui vous permettent de créer la meilleure situation possible.

Une opinion ? Un débat ? Goooo!

%d blogueurs aiment cette page :